Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
POURQUOI TANT DE HAINE !!

J'ECRIS DONC JE SUIS

23 Décembre 2015 , Rédigé par saïda b

Ce blog rassemble des réflexions anciennes (depuis 1991) et récentes, sur des faits de société qui me semblent pouvoir concerner beaucoup de monde, de toutes origines et de toutes conditions. De tous âges et de toutes fonctions. Glup !

Les "registres" (A, B, C …) sont des articles différents, parmi lesquels deux ouvrages complets (Homotransexuabilis et L'éternel retour d'une haine sans objet), qui feront l'objet d'une publication par bribes.

Chaque registre est abordé sur plusieurs pages à la suite de son introduction (A 00 …).

Quand des réflexions indépendantes sont publiées sur une même page, la page porte le titre de la première réflexion.

Les deux dates sous les titres indiquent les dates de l'écriture initiale et de la relecture et publication. L'ordre chronologique n'est pas toujours appliqué car non pertinent : je peux intercaler des réflexions actuelles  à des anciennes. Qui nous confirment que nous tourons en rond ...

Toutes les notes de bas de page ne sont pas reportées dans le blog.

Le signe لا m'accompagne depuis toujours pour une raison subjective : je le trouve beau ...  A droite, il aère un texte long ; au centre, il indique la fin d'un texte ou d'une partie.

Concernant la "haine" dans le nom du blog : dans mon esprit, la haine est l'expression d'un sentiment d'insécurité. Dit autrement, d'un besoin de sécurité, de cordialité. On ne choisit pas d'éprouver de la haine. Elle nous vient de notre histoire, dont personne ne peut être tenu responsable. Dans ce sens, le titre du blog pourrait aussi bien être "Pourquoi tant de souffrance ?".

Une souffrance est le fait d'un accident dans notre expérience ; d'une erreur dans notre parcours. Ou comme me le fait remarquer un lecteur, d'une éducation. En effet, la haine peut se transmettre comme se transmet une croyance, un état d'esprit, un savoir faire. Comme chaque parent éduque ses enfants comme il se sent ; comme il croit. Il se trouve que personne ne (se) sent ni ne croit comme personne d'autre. C'est dire qu'il n'y a pas de vérité en matière d'éducation ; ni en rien d'autre d'ailleurs ! Il y a seulement des convictions. Etant tous conditionnés, nous sommes tous potentiellement défaillants.

Nous sommes tous dans l'erreur quand nous croyons mieux faire que d'autres ; quand nous soumettons nos enfants (avec les meilleures intentions du monde !) à nos convictions. A nos sensibilités. Quand nous les contraignons à des attitudes, des langages, des pensées, qui ne font pas de sens pour eux ; qui contrarient leurs sensibilités. Ce qui est normal car personne n'est préparé, initié à le fonction de parent ; au questionnement permanent sur ce qu'il croit et fait. Et même si nous l'étions, nous le serions différemment de ce que nous aurions appris ... Certains parleront de libre arbitre, d'autre de subjectivité, de hasard ... De la fameuse CULTURE dont personne n'a la même compréhension !! Qu'importe.

Et le parent n'est pas seul dans l'erreur. Les référents adultes le sont encore plus quand ils se conduisent avec les enfants qui leur sont confiés comme s'ils n'avaient pas d'autre identité que celle qui leur est conférée par la fonction du référent ... Comme si eux (comme nous tous !) étaient plus légitimes auprès des enfants que leurs parents, jugés trop ou insuffisamment sévère ... Dans cette perspective et pour chacun, l'éducation reçue puis transmise est un accident. Sachant qu'un accident peut être heureux …

Ces sont des thèmes de cette nature qu'abordent mes réflexions ; dans cet esprit. Il y a des erreurs et des oublis qui me choquent moi-même quand ils me sautent aux yeux ... Les modifications sont fréquentes dans mes écrits même déjà publiés : ma pensée n'est pas figée comme les mots. Alors je les change quand, en me relisant, d'autres me viennent à l'esprit qui me semblent plus précis. En même temps, dans mon esprit rétif au concept de perfection, l'erreur est la marque première de l'humain qui cherche. Toute sa vie … Merci si vous m'en signalez.

J'espère que la lecture de ce blog vous sera aisée, agréable, et utile. Vos réactions sont les bienvenues.

Saïdab

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article